À 15 minutes de Place de Clichy Ligne 13 - Gabriel-Péri Navettes gratuites retour vers Paris

TOUS LES ARTISTES

Nan Goldin

PHOTOGRAPHE

     
goldin2-p  

Née en 1953 à Washington.

Au Théâtre de Gennevilliers : photographies  (2010-2011)

 

Nan Goldin grandit dans le Maryland, dans une famille bourgeoise. À quinze ans elle s’initie à la photographie, poussée par un de ses professeurs de la Satya Community School de Boston. En 1972, elle entre à l’École des Beaux-Arts de Boston où elle rencontre le photographe David Armstrong. Ce dernier devient drag queen, ce qui permet à Nan Goldin de côtoyer ce milieu assez marginalisé; elle le photographiera tout au long de sa vie. À cette époque de sa vie Nan Goldin photographie essentiellement en noir et blanc, puis elle déménage à New York en 1978 et passe du noir et blanc à des couleurs saturées plongées dans une lumière artificielle. C’est à cette époque que commence à naître l’œuvre qui la rendra célèbre (et qui mit plus de 16 ans à être élaborée), «The Ballad of Sexual Dependency». Constitué de plus de 800 diapositives projetées en boucle et accompagnées de chansons d’univers et d’inspirations diverses telles que James Brown, Maria Callas ou encore le Velvet Underground.

Les principaux thèmes évoqués dans son œuvre sont la fête, la drogue, la violence, le sexe et l’angoisse. Mais elle a avant tout le désir de photographier la vie telle qu'elle est, sans censures. Or, d'après elle, ce qui l'intéresse, c'est le comportement physique des gens. Elle traite de la condition humaine, la douleur et la difficulté de survivre. Elle vit à présent entre Londres et Paris. Son travail a évolué vers des ambiances moins destructrices et plus tendres que ne l'étaient ses travaux des années 1980.

En savoir plus : www.centrepompidou.fr (rétrospective Nan Goldin, octobre-décembre 2001, Paris).

Photographie : Fred Jagueneau.

 

 

 

follow Dailymotion Twitter Facebook