À 15 minutes de Place de Clichy Ligne 13 - Gabriel-Péri Navettes gratuites retour vers Paris

TOUS LES ARTISTES

Toshiki Okada

AUTEUR DRAMATIQUE ET METTEUR EN SCÈNE

     
p_okada  

Né à Yokohama en 1973. Il vit et travaille au Japon.

Au Théâtre de Gennevilliers : Five Days in March (2008), Hot Pepper, Airconditioner and the Farewell Speech et We are the undamaged others (2010)

Entre théâtre et danse, naturalisme et abstraction, les spectacles d'Okada cultivent l'art du décalage du geste et de la parole. Répliques désarticulées, écrites dans l'argot japonais parlé aujourd'hui dans la région de Tokyo, doublées d'un langage gestuel quasi chorégraphique qui reproduit les mouvements de la jeunesse japonaise. À travers ces corps empesés, contraints, et en même temps étonnamment diserts, Okada chorégraphie le quotidien. Mettant en scène un temps suspendu, vertigineusement ancré dans l'actualité, il fait du temps de la scène une extension du présent, comme il fait de la danse un prolongement du corps de l'acteur, un stigmate de la parole avant toute profération.

Toshiki Okada est diplômé en commerce à l'Université Keiô. Encore étudiant, il découvre le travail d'Oriza Hirata qui l'influencera beaucoup, tout comme celui de Bertold Brecht. Il fonde en 1997 la compagnie Chelfitsch, dont le nom provient d'une prononciation enfantine déformée de l'anglais « selfish ». Avec sa compagnie, il participe à la finale du Toyota Choreography Award en 2005, dans la catégorie « meilleur jeune chorégraphe ». Parmi ses premières créations : Les méfaits de la marijuana (Marifana no gai ni tsuite, 2003), Climatisation (Cooler, présenté au Toyota Choreography Award 2005), Destination (Mokutekichi, 2005). En 2005, sa pièce Five Days in March remporte le Kishida Drama Award. Free Time (2008) est sa dernière création.

 

follow Dailymotion Twitter Facebook