À 15 minutes de Place de Clichy Ligne 13 - Gabriel-Péri Navettes gratuites retour vers Paris

TOUS LES ARTISTES

Myriam Gourfink

Chorégraphe et danseuse

     Myriam-gourfink
 

Au Théâtre de Gennevilliers : Une lente mastication (2012)

Figure de proue de la recherche chorégraphique en France, mais également invitée par de nombreux festivals internationaux (Springdance à NYC, Künsten festival des arts à Bruxelles, Festival de La Bâtie à Genève, Festival Danças Na Cidade à Lisbonne,…) Myriam Gourfink a été artiste en résidence à l'IRCAM en 2004-2005 et au Fresnoystudio national des arts contemporains en 2005-2006. Elle est depuis janvier 2008 directrice du Programme de recherche et de composition chorégraphiques (PRCC) à la Fondation Royaumont.

Les techniques respiratoires du yoga fondent la démarche de Myriam Gourfink. L’idée est de rechercher la nécessité intérieure qui mène au mouvement. Guidée par le souffle, l’organisation des appuis est extrêmement précise, la conscience de l’espace ténue. La danse se fait lente, épaisse, dans un temps continu. Cette connaissance du mouvement et de l’espace permet de concevoir des chorégraphies sans phase d’exploration en atelier. Grâce à ce qu‘elle subodore d’une situation dansée, nul besoin de se mouvoir pour ressentir la danse : Les sens et l’intellect la reconstituent sans avoir besoin de l’action. Ainsi, comme les musiciens, elle a développé une écriture symbolique pour composer l’univers géométrique et l’évolution poétique de la danse.

Parmi ses nombreuses productions, citons Waw (1998), Übenrengelheit (1999), Too Generate (2000), L'écarlate] (2001), Marine (2001), Rare (2002), Contraindre (2004), This is my house (2005), Corbeau (2007) Les Temps tiraillés (2009), Choisir le moment de la morsure (2010)

 

follow Dailymotion Twitter Facebook