À 15 minutes de Place de Clichy Ligne 13 - Gabriel-Péri Navettes gratuites retour vers Paris
Papa Kub de Yann Kersalé

LE LIEU, LA VILLE Papa Kub | Yann Kersalé

Conçu par Yann Kersalé, l’éclairage du Théâtre de Gennevilliers se modifie selon l’activité du théâtre. Lorsqu’il y a un spectacle, une pulsion lente et générale anime la lumière rouge. Lorsqu’il y a des répétitions, une pulsion ondulante et tournante s’active et lorsque le théâtre est entre deux spectacles, mais qu’on y travaille, le cube est en sommeil comme des braises. « Le cube c’est comme un électrocardiogramme du lieu. On a fait ça avec trois fois rien, La consommation d’électricité est faible et le système a une durée de vie très longue ».

En permanence dans le ciel de Genneviliers PAPA Kub c’est « comme un phare allumé au milieu de la ville. Un sémillant sémaphore. Une balise d’allégresse. Un signe de ralliement aussi bien. Le cube rouge situé au sommet du 41 avenue des Grésillons veille sur les nuits de Gennevilliers. Derrière ce «signe fort », un artiste de la lumière, un manitou des feux de la nuit, Yann Kersalé. Quand l’architecte Patrick Bouchain lui a proposé d’apporter son grain de sel pour mettre en valeur le Théâtre de Gennevilliers, Yann Kersalé n’a pas hésité un instant même si le temps était compté. C’est que pour lui Gennevilliers n’est pas une ville comme les autres.

La réponse tient en une relique qui lui tient à cœur. Une blouse lavée et relavée qui a peut-être été grise autrefois. La blouse de son père. Gardée précieusement dans un placard de son atelier à deux pas du métro Château de Vincennes. Tout ce qui reste, hormis deux photographies et des tonnes de souvenirs enfouis, des 35 années que son père a passé aux usines Chausson de Gennevilliers aujourd’hui démantelées et rasées. » Jean-Pierre Thibaudat
 

 

Galerie photo

follow Dailymotion Twitter Facebook