Le Pouvoir des folies théâtrales - Jan Fabre

Jan Fabre

Le Pouvoir des folies théâtrales

Pièce créée en 1984 à la Biennale de Venise, recréée en 2012

  

6 - 12 FÉV

[6, 7, 10, 11, 12 fév. à 19h30]  bus
[8 fév. à 15h00]  bus

durée 4h20 avec libre circulation
Navette retour vers Paris après chaque représentation

RÉSERVEZ

Et au +33 1 41 32 26 26

TARIFS

Tarifs : de 7 à 24€
Le Pass ou la Carte : vos places librement à partir de 9€.

Retrouvez Jan Fabre avec Attends, attends, attends…(pour mon père) les 23 et 24 janvier à 21h15 au Théâtre de Vanves, complice artistique du T2G.

Majestueuse et festive, superbe et arrogante, cette oraison funèbre sonne le glas des formes passées pour célébrer celles à venir dans un élan salutaire et joyeux. La scène livrée aux larmes, à la sueur, à la chair mise à nue est scandaleusement érotique.

À PROPOS

De l’art d’enterrer avec faste et superbe un théâtre qui fut et n’est plus. De l’art de rendre hommage tout en claquant la porte au nez de ses ainés. En signant en 1984 cette pièce majeure de son répertoire, Le Pouvoir des folies théâtrales, Jan Fabre, artiste turbulent, réfractaire au joli, aux connivences de bon aloi, à la frilosité, entérinait, une fois pour toutes, la mort des scènes empesées, corsetées, formatées, croulant sous les froufrous et suintant le moisi à cent lieux à la ronde. Il faut pas moins de 4h20 pour que s’opère, sur scène, ce programme de reconfiguration qui affranchit du 19ème siècle et de ses avatars un plateau en quête urgente de vitalité dont le seul credo semble être « l’ici et maintenant ». C’est ce à quoi s’emploient les interprètes qui vont aux limites de l’épuisement physique, exténuant dans d’innombrables répétitions les noms de pièces, d’auteurs, de dates sur lesquels s’arqueboute l’histoire de la représentation. Ils sont en uniformes, costumes cravates, nus, portent des couronnes dorées sur la tête, courent comme des dératés, halètent comme des chiens. Ils ressuscitent avec un zest de perversité un théâtre muséifié qui n’autorise aucune transgression. Et ce faisant, ils l’achèvent dans un geste total mêlant vidéo, corps, texte et musique. Du conflit ainsi activé entre passé et présent émerge une forme qui ne doit qu’à elle même sa légitimité. Une forme tourbillonnante dont on sort droit comme un i, avec la certitude que nos pendules internes viennent d’être remises à l’heure.

GÉNÉRIQUE

Conception, mise en scène, chorégraphie et lumière Jan Fabre

Costumes Pol Engels, Jan Fabre

Réalisation costumes 2012 Katarzyna Mielczarek

Musique Wim Mertens

Avec Maria Dafneros, Yorrith De Bakker, Piet Defrancq, Mélissa Guérin, Nelle Hens, Sven Jakir, Carlijn Koppelmans, Lisa May, Giulia Perelli, Moreno Perna, Gilles Polet, Pietro Quadrino, Merel Severs, Nicolas Simeha, Kasper Vandenberghe, Fabienne Vegt

 

Production Troubleyn/Jan Fabre Coproduction deSingel (Anvers), Romaeuropa Festival (Rome).

Avec le soutien des Autorités flamandes, de la Ville d’Anvers

Le Pouvoir des folies théâtrales a été créé en 1984, à la Biennale de Venise, recréé en 2012 à Impulstanz Festival de Vienne et repris lors du Festival d’Avignon 2013.

L’Arche est éditeur et agent théâtral de Jan Fabre

 

fculture      lemonde     telerama      parisart     

ratp    terrasse

Photo © Wonge Bergmann

BANDE-ANNONCE

ON EN PARLE

Télérama Emmanuelle Bouchez
La Terrasse Gwénola David
Libération Hugues Le Tanneur
Le Monde Rosita Boisseau
Danser canal historique Agnès Izrine
... tous les articles

 

AVEC LES PUBLICS

Dossier du spectacle
Écouter la rencontre avec Jan Fabre, animée par Rosita Boisseau

C'est du métathéâtre.... par Anne Rieux

 

AVANT - APRES

[samedi 6 JUIN à 16h]

Présentation de l'atelier gennevillois autour des écritures contemporaines