Passim - Théâtre du Radeau

Théâtre du Radeau

Passim


fap-pagespec

26 SEPT - 18 OCT

[26, 27 sept., 1, 3, 4, 8, 10, 11, 15, 17, 18 oct. à 20h30]
[30 sept., 2, 7, 9, 14, 16 oct. à 19h30]
[28 sept., 5, 12 oct. à 15h00]

durée 1h45

RÉSERVEZ

Et au +33 1 41 32 26 26

www.festival-automne.com
+33 1 53 45 17 17

TARIFS

Tarifs : de 7 à 24€
Le Pass ou la Carte : vos places librement à partir de 9€.

C’est une méditation merveilleuse, une expérience qu’il nous est donné de vivre dans l’abandon et l’effroi que suscitent les songes peuplés de revenants familiers, d’éclats de paroles troublées, de musiques divines, d’images impalpables et sensuelles.

 

À PROPOS

La scène sera moyenâgeuse, antique également, mystique par instants, divine à d’autres, comique ou tragique. Elle glissera sous vos yeux portée par des musiques sublimes, Schubert, Beethoven, Haendel, John Cage, Sibelius ou Verdi, tandis que les acteurs, en queue de pie, robe longue, chapeau melon ou pauvres haillons, paysans et sorcières, maîtres et serviteurs, reines d’un jour, artisans, murmureront des bribes de textes fondateurs, mêlant théâtre, littérature, faisant poème, formant œuvre. Chaque spectacle de François Tanguy est un cérémonial majestueux et énigmatique où d’immenses cadres de bois brut dansent un ballet magique, ouvrant le regard à de fabuleux tableaux, livrant à l’étonnement d’éphémères tranches de vie. Passim, du latin passim, « partout », « ça et là en différents endroits » est une grotte tapissée d’arrières pays qui nous sont familiers. On y puise sensualité, plénitude et inquiétude. Là, les ombres dévorent les silhouettes, ici, les comédiens prennent le soleil, les lumières fluctuent en douceur, au gré des chuchotis et des pas esquissés au plateau. Le plateau lui même n’est que métamorphose. On s’y retrouve chez soi, dans un curieux et double effet d’hypnose et de conscience accrue. François Tanguy, créateur de ce temps autre, à vivre pleinement, comme une expérience partagée, est un artiste rare par les temps qui courent. A lui le mot de la fin : Ce n’est pas un spectacle. On ne peut même pas décrire ce qui se passe. Il n’y a rien à décrire.

GÉNÉRIQUE

Mise en scène, scénographie François Tanguy. 
Avec Laurence Chable, Patrick Condé, Fosco Corliano, Muriel Hélary, Vincent Joly, Carole Paimpol, Karine Pierre, Jean Rochereau et la participation d’Anne Baudoux
Élaboration sonore François Tanguy, Eric Goudard.
Lumières François Tanguy, François Fauvel, Julienne Havlicek Rochereau

Création 7 novembre 2013 au Théâtre National de Bretagne à Rennes
Coproduction Théâtre du Radeau – Le Mans, TNB – Rennes, MC2 Grenoble, Le Grand T – Théâtre de Loire Atlantique, Lu le lieu unique – Nantes, CDN de Besançon – Franche-Comté
Coréalisation T2G, Festival d’Automne à Paris.
Avec le soutien de l’ADAMI

Photo © Brigitte Enguérand 

 

EXTRAITS VIDÉO


© 24 images Production / images : Atlantic Video

AVANT/APRÈS

[jeudi 2 oct.]
Dîner + concert Fantazio & Yves Robert

[mardi 7 oct.]
Le direct du Radio Lab

[jeudi 9 oct.]
Soirée Théâtre/Public spécial Radeau

[samedi 11 oct.]
Conversation ouverte : Extractions Redeyev, la ligne d'une tentative

[jeudi 16 oct.]

Visite du décor

[samedi 18 octobre à 18h] Rencontre philosophique 1/4
Voix extimes
Emmanuel Alloa reçoit 
Gwenaëlle Aubry

ON EN PARLE

Les Inrockuptibles Patrick Sourd
Le Monde Brigitte Salino
Libération René Solis
Rue89 Jean-Pierre Thibaudat
Le Nouvel Observateur Odile Quirot
La Terrasse Manuel Piolat Soleymat
...
tous les articles

AVEC LES PUBLICS

Livret paroles et sons de Passim

Dossier du spectacle

Groupe de recherche sur le Théâtre du Radeau