Spokaoke - Marlène Saldana / Jonathan Drillet / Annie Dorsen...

Le festival (tjcc)
9ème édition


Et au +33 1 41 32 26 26

TARIFS

Pass soirée : 10€
Pass festival : 15€

VENDREDI 3 JUIN 

SAMEDI 4 JUIN 

Spokaoke
Annie Dorsen & Marlène Saldana & Jonathan Drillet

Spokaoke est un événement participatif où le public est invité à interpréter des discours comme il interpréterait des chansons dans un bar karaoké. Après tout, les discours ne sont-ils pas des chants de persuasion, de débat, de rassemblement ou de motivation ? Les discours-vidéo sont chargés dans le système de karaoké et classés dans un catalogue que les membres du public peuvent parcourir. Les textes sont tirés de plusieurs formes d’annonces publiques : discours politiques, discours de remerciement lors de la remise d’un prix, conférences de presse, monologues de pièces de théâtre, éloges funèbres, témoignages lors de procès, etc.

À PROPOS

Certains de ces textes sont si connus qu’ils sont devenus emblématiques (« Entre ici Jean Moulin », « L’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire », « Au revoir », etc.) ; d’autres sont moins célèbres. Les textes proviennent de sources et de domaines variés : Victor Hugo à l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, le discours de Socrate lors de son procès, le colonel Kadhafi prenant la parole devant les Nations Unies, Dominique Strauss Kahn à la télévision, Sophie Marceau au Festival de Cannes...

Si le karaoké traditionnel offre l’occasion d’affirmer une appartenance commune à la musique pop et, dans le même temps, de dévoiler son identité à travers la chanson choisie, Spokaoke permet de jouer avec l’héritage des textes parlés, en utilisant des extraits d’annonces publiques comme une sorte de « Top 50 » du discours collectif.

Le fait d’entendre cette succession de discours permet d’établir de nouveaux liens entre eux ; ces différents moments d’urgence sociohistorique s’entrechoquent à chaque interprétation, de manière imprévisible et inattendue. Chaque discours est porteur d’une utopie, qu’il soit question d’unité nationaliste défendant la pureté ethnique, du paradis perdu de la vertu aristocratique, de l’avenir de la justice économique, de la fin de la guerre ou du triomphe de la victoire. L’interprétation ressuscite les vieux fantômes politiques : les traumatismes et les triomphes étant tous deux ranimés par l’acteur bien vivant.

GÉNÉRIQUE

Créée par Annie Dorsen
Version française par Jonathan Drillet et Marlène Saldana
Version en anglais par Annie Dorsen
Son : Vladimir Kudryatsev et Uli Ertl
Assistante : Lola Harney
Management : Alexandra Rosenberg
Co-Production : Black Box Teater (Oslo) et steirischer herbst (Graz)

BIO

En savoir plus sur Annie Dorsen

Jonathan Drillet a travaillé avec Raimund Hoghe, Christophe Honoré, Alexis Fichet, Daniel Larrieu. Il travaille actuellement avec Théo Mercier, Jonathan Capdevielle, Hubert Colas.  Marlène Saldana a travaillé avec Yves-Noël Genod, Daniel Jeanneteau, Jeanne Balibar, Martin Lechevallier. Elle travaille actuellement avec Sophie Perez & Xavier Boussiron, Boris Charmatz, Théo Mercier, Christophe Honoré, Jerôme Bel.

Grâce à un tel éclectisme et parce qu’à l’instar de Friedrich Nietzsche ils savent que l’art nous est donné pour nous empêcher de mourir de la vérité, ils se rencontrent en 2008 sur une performance de Ryan Kelly & Brennan Gerard et décident d’écrire leurs propres spectacles sous le nom United Patriotic Squadrons of Blessed Diana (The Upsbd). Depuis, leur travail a été présenté à Paris, New York, Berlin, Fribourg, Gennevilliers, Lyon, Marseille, Lille. Leurs derniers spectacles ont été vus à Paris à La Ménagerie de Verre, et le prochain sera présenté au CND à Pantin (printemps 2017). 

 

Durée : 45 minutes.

 

PARTENAIRES

anousparisparisartmouvement