Quello che di più grande l'uomo ha realizzato sulla terra - ...

TRÉVISE

Silvia Costa

Quello che di più grande l'uomo ha realizzato sulla terra

 

15 - 19 MARS

[16, 18, 19 mars à 20h30] bus
[15, 17 mars à 19h30]

Du 15/03/2016 19:30
Au 19/03/2016 20:30
(cliquez sur une date pour réserver en ligne)

Durée : 50mn

spectacle en italien surtitré en français


Et au +33 1 41 32 26 26

TARIFS

Tarifs : de 7 à 24€
Le Pass ou la Carte : vos places librement à partir de 9€

L’auteur et metteur en scène italienne, collaboratrice artistique de Romeo Castellucci mesure l’insuffisance des mots pour cerner un objet, pour en donner une définition. Dans le quatuor Ce que l’homme a fait de plus grand sur terre, Silvia Costa tente de définir ce qui ne peut l’être. Une tentative sans fin, une forme ouverte.

À PROPOS

Pour son spectacle Quello che di più grande l’uomo ha realizzato sulla terra, Silvia Costa qui se dit « nomade » de la forme, évoque justement la question de la forme, de son approche et de l’impossibilité de la définir sous peine de refermer les tentatives de définition, sans fin ultime, sans mot ultime. « En essayant de définir, écrit-elle, nous pourrions ne jamais en finir. » Pour ce travail, elle s’est inspirée en partie d’une nouvelle de Raymond Carver : Cathedral, dans laquelle un aveugle demande ce qu’est une cathédrale. Son interlocuteur ne trouve pas les mots justes pour lui expliquer. Ils dessinent donc ensemble la forme de la bâtisse.

En convoquant le regard du spectateur, c’est sensiblement ce que fait Silvia Costa. Dans un espace, un cube scindé en deux, les acteurs jouent dos au public. On ne voit pas leurs visages, ils sont fuyants, flous. On les imagine comme on le fait en lisant un roman. Très attachée à la relation entre le son et l’image esthétique qui arrête le regard du spectateur, la metteur en scène a écrit un texte qui de la même façon est vague, avec des mots familiers que chacun peut interpréter. Silvia Costa trace des lignes, des possibilités de point de vue, ne négligeant aucun détail. Son indéfinité revendiquée comme une donnée dramaturgique l’oblige à une extrême précision.

 

GÉNÉRIQUE

Textes et mise en scène Silvia Costa
Musique originale Lorenzo Tomio

Costumes Laura Dondoli
Scénographie Lucio Serpani
Assistance technique Francesco Catterin

Traduction du texte Sophie Bernet et Karolina Markiewicz


Avec Silvia Costa , Laura Dondoli , Giacomo Garaffoni , Filippo Pagotto

Production Torino Creazione Contemporanea avec le soutien de Centrale Fies. Spectacle finaliste au Prix Scenario 2013.

 

Photo © Matteo de Mayda


 

 

TEASER VIDÉO

VOYAGE DES ŒUVRES #5

Tout le voyage des œuvres

AVANT/APRÈS

15 - 19 MARS Je danse au théâtre / Club Ado de Gennevilliers

ON EN PARLE

Rhinoceros.eu - Aude Nasr

I/O Gazette - Marie Sorbier

Culture déssinée - Camilla Pizzichillo

La Terrasse - Catherine Robert

Rick & Pick - Rick Panegy

Inferno - Moïra Dalant

 

AVEC

Télérama, ParisART, Centre Culturel Italien, L'Italie à Paris

telerama centreculturel italienparisartcentreculturel italienITALIE A PARIS logo