Heiner Goebbels

COMPOSITEUR, mUSICIEN ET METTEUR EN SCÈNE

     
   

Né en 1952, à Neustadt/ Weinstasse (Allemagne). Vit et travaille à Francfort.

Au Théâtre de Gennevilliers : Stifters Dinge (2009)

 

A la croisée de la musique et du théâtre, ouvert à une pluralité d'horizons culturels, Heiner Goebbels cultive un art de la surprise. Ses installations-performances mêlent le son, la voix et l'image. Invitation à entendre et à voir, qui repousse la psychologie au profit de l'énigme de l'objet, suscitant l'émotion par l'expérience directe. Art ouvertement polyphonique, révélant la puissance des textes, de la musique et des images, par une créativité partagée avec le public. « Le théâtre, dit-il, propose le plus souvent au public de s'identifier, de voir un reflet de lui-même. Pour ma part, je cherche plutôt à susciter une rencontre avec ce qui nous est étranger, ce que nous ne connaissons pas.

Heiner Goebbels fait ses débuts de musicien sur la scène alternative de Francfort dans les années 1970. Il joue en duo avec le saxophoniste Alfred Harth puis avec Chris Cutler dans le groupe art-punk « Cassiber ». Il réalise plusieurs pièces radiophoniques en collaboration et co-signe deux pièces de théâtre musical, avant de créer ses propres spectacles à partir des années 1990 (Ou bien le débarquement désastreux, Noir sur Blanc, Eislermaterial, Max Black, La Reprise, Hashirigaki, etc.). En 2003, From A Diary, short notes for orchestra est créé par Sir Simon Rattle à la tête du Philharmonique de Berlin. En août 2008, il crée I went to the house but did not enter, avec le Hilliard Ensemble au Festival d'Edimbourgh. Aujourd'hui ses œuvres sont reconnues et diffusées dans le monde entier.

Aujourd'hui ses œuvres sont reconnues et diffusées dans le monde entier et lui ont valu de nombreux prix, parmi lesquels le Kunstpreis 2010 Rhineland-Pfalz et un Edison Award dans le cadre de musique contemporaine.