Thomas Ferrand
et Jean-Baptiste Julien
Cie Projet libéral

METTEUR EN SCÉNE ET CRITIQUE / MUSICIEN

     
   

Au Théâtre de Gennevilliers : Un Hamlet de moins (2008)

Thomas Ferrand est metteur en scène et critique.
  Jean-Baptiste Julien est musicien.
  Un Hamlet de moins (2008)

Né dans la terrible année 1982 en territoire normand, Thomas Ferrand fonde en 2002 la compagnie Projet Libéral, avec laquelle il monte plusieurs laboratoires et spectacles parmi lesquels Je préfère être un paysan plutôt qu'un artiste branché et Zarathoustralala. Il crée ensuite en 2008, d'après des entretiens qu'il mène avec le philosophe Bernard Stiegler,Idiot cherche village, au CDN de Normandie, puis Un Hamlet de Moins au CDN de Gennevilliers. En 2009, avec Jassem Hindi, il créer France au Lieu Unique, et prépare son prochain spectacle avec la danseuse et chorégraphe coréeenne Min Kyoung Lee qui s'intitule Je fais toujours confiance à l'inquiétude et à l'instabilité parce qu'elles sont un signe de vie et qui se base sur un voyage en Mongolie et en Coréee avec une équipe de sept acteurs, danseurs et musiciens. En 2009 toujours, il créer avec le chorégraphe Bernardo Montet Switch me off au Théâtre National de Chaillot d'apès une photographie de Jeff Wall et participera au festival ActOral pour une création avec le circassien Xavier Kim. Thomas Ferrand est artiste associé au CCN de Tours et a été l'assistant d'Eric Lacascade sur Les Barbares, créé dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes pour le Festival d'Avignon 2006. Avec Jean-Baptiste Julien, il fonde également le duo Machiner des camions dans des trucs à musique. Thomas Ferrand est aussi critique dans diverses revues sur le spectacle vivant parmi lesquelles Mouvement, Obscena ou Stradda et a créé l'excellente et rarissime revue mrmr, qui après dix numéros intenses réalisés par le maître Cdrc Lchrz, s'est pitoyablement éffondrée.


Jean-Baptiste Julien réalise la création sonore Des témoins ordinaires du chorégraphe Rachid Ouramdane au Festival d’Avignon 2009. Il rencontre Thomas Ferrand en 2003 et intègre la compagnie Projet Libéral dont il réalise pratiquement toutes les créations sonores depuis trois ans (IDIOT CHERCHE VILLAGE, Un Hamlet de Moins, Zoo, Le cas Althusser m’intéresse…). Après une formation classique en piano et contrebasse, il se tourne vers le jazz et les musiques improvisées notamment avec le groupe Palo Alto (Festivals de Belle Isle en Mer, Fort Napoléon Toulon, Jazz sous les Pommiers…). Il a enseigné l’harmonie, l’analyse, la composition et à travaillé comme intervenant musical en centre pénitentiaire. À partir de 2002, il est guitariste au sein des groupes rock Katel et newpauletteorchestra avec lesquels il tourne (Vieilles Charrues, Francofolies, Chorus des Hauts de Seine, Papillons de Nuit…) et sort deux albums. Il compose également pour Antonin Ménard et la compagnie Cht21Tht (Tokyo-Yko) ainsi que des musiques de films, notamment pour Frédéric Leterrier. Il travaille aussi depuis un an avec Alex Beaupain, compositeur des musiques du réalisateur Christophe Honoré.