René Pollesch / Volksbühne

AUTEUR ET METTEUR EN SCÈNE

rene-pollesch

Né en 1962 à Friedberg

Au théâtre de Gennevilliers : Ich schau dir in die Augen, gesellschaftlicher
Verblendungszusammenhang!
(2012)

René Pollesch dramaturge et metteur en scène allemand est né en 1962 à Friedberg. Durant ses études à Giessen entre 1983 et 1989, il a participé à des projets de Heiner Müller, George Tabori et John Jesurun. En 2002 Il est élu meilleur dramaturge de l'année par les lecteurs du magazine Theater heute. Depuis la saison 2001-2002, il établit le programme du Prater de la Volksbühne am Rosa-Luxemburg-Platz à Berlin. René Pollesch écrit et joue ses propres pièces à la Volksbühne de Berlin comme au Schauspielhaus de Hambourg, au Burgtheater de Vienne, au Schauspielhaus de Stuttgart, au staatstheater de Dresde ou encore au Kammerspiele de Munich.

En 2012 il a reçu le célèbre prix Else Lasker-Schüler Dramatists award.

Au Prater, Pollesch met en scène avec les décors de Bert Neumann ses textes : Stadt als Beute (Septembre 2001), Insourcing des Zuhause-Menschen in Scheiss-Hotels (Octobre 2001) et Sex (Janvier 2002). Pour la saison 2003/2004, 24 Stunden sind kein Tag, Escape from New York et Freedom beauty truth and love sont à l'affiche de la Volksbühne - cette trilogie est invitée aux rencontres de théâtre à Berlin en 2002, et aux jours de théâtre à Mülheimer en mai 2002. La première de Das Revolutionäre Unternehmen comme de Soylent Green ist Menschenfleisch, sagt es allen weiter! a lieu au Prater.
Pollesch poursuit durant cette saison au Prater son travail sur les conditions de vie et de travail précaires. Il a présenté en Octobre 2003 dans un nouveau décor de Bert Neumann Der Leopard von Singapur. En janvier 2004, il crée Telefavela, premier volet de la trilogie Zeltsaga.
Suivent en février 2004 Svetlana in a favela, créé au Luzern Theater et Pablo au supermarché, créé en mai 2004 au Ruhrfestspiele, Recklinghausen.
En 2004, il crée une nouvelle Saga au Prater composée de cinq spectacles. Il signe la mise en scène du premier volet Prater Saga 1 1000 Dämonen wünschen Dir den Toden en 2004 et Prater Saga 5 La magie du désespoir en 2005. Pour la première fois, il invite des metteurs en scène à travailler sur son "matériau" : Jan Ritsema, God Squad et Stefan Pucher. En 2005, Stadt als Heutea été filmé par Irene von Alberti, Miriam Dehne et Esther Gronenborn.

À côté de ses mises en scène à la Volksbühne, il travaille aussi à Stuttgart, Hambourg, Hannovre, Stockholm, Lucerne, São Paulo, Santiago du Chili et Vienne.