Les Aveugles

texte Maurice Maeterlinck
mise en scène Daniel Jeanneteau

du 16 au 25 septembre
lundi, jeudi et vendredi à 20h,
samedi à 18h, dimanche à 16h
avec l’Ircam

plateau 1 – 1h10

création tout public

Douze aveugles en pleine nature attendent le retour d’un prêtre qui les a guidés jusque-là. Mais ce prêtre est mort parmi eux. Il est absent d’être mort. Le dénouement est donné d’emblée au spectateur voyant, à l’insu des protagonistes aveugles : ils sont perdus, ils ne le savent pas encore.

Comment montrer l’invisible ? Comment faire voir l’absence de vision ? Ce pari étrange n’est peut-être pas aussi paradoxal qu’il n’y paraît au premier abord. Ainsi, en mettant en scène Les Aveugles Daniel Jeanneteau invite le public à partager une expérience de théâtre singulière, particulièrement emblématique de sa démarche, mêlant comédiens et spectateurs dans un espace indéfini et lumineux noyé dans la brume. Les points de repère ainsi brouillés, impossible de ne pas se sentir en empathie avec ces égarés comme si l’on appartenait soi-même à leur groupe. Or c’est précisément ce à quoi renvoie la pièce qui, à travers la métaphore des aveugles, vise le destin de tout être humain quand il se sent peu à peu envahi par le sentiment de sa propre finitude.

mise en scène et scénographie Daniel Jeanneteau
collaboration artistique Jean-Louis Coulloc’h
création musicale et sonore Alain Mahé
ingénierie sonore et informatique musicale Ircam Sylvain Cadars
lumière Anne Vaglio
régie générale Pierre-Damien Crosson
ingénieur du son Kamal Hamadache
avec Makrina Anastasiadou, Solène Arbel, Stéphanie Béghain, Pierrick Blondelet, Jean-Louis Coulloc’h, Geneviève de Buzelet, Estelle Gapp, Charles Poitevin, Gaëtan Sataghen, Benoît Résillot, Azzedine Salhi, Anne-Marie Simons

production Studio-Théâtre de Vitry, co-production Ircam-Centre Pompidou,
avec l’aide à la production d’Arcadi Île-de-France
reprise T2G, Ircam-Centre Pompidou