Déjà la nuit tombait
(fragments de l’Iliade)

In Vivo Théâtre
d’après Homère 
conception Daniel Jeanneteau
dans le cadre de ManiFeste – 2018
festival de l’Ircam

du 19 au 23 juin
mardi, mercredi, jeudi à 20h,
vendredi à 19h, samedi à 18h


Tarifs exceptionnels de 9€ à 14€

le 22 juin, représentation suivie de Réplicas – La Muette.
Possibilité de voir les deux spectacles dans la même soirée  et de bénéficier du pass à 20€

À partir de 16 ans

plateaux 1 et 2 – 1h

avec l’ircam
création

À la toute fin de l’Iliade, Homère fait se rencontrer Priam et Achille. Un vieillard et un jeune homme. Les deux ennemis maximums.

C’est la tombée du jour, Priam traverse le paysage avec un âne. Il vient chercher le corps de son fils dans la tente d’Achille. Nul ne le voit venir, à l’abri de son âge, insignifiant. Il n’a pas mangé depuis la mort d’Hector. Il n’a pas dormi non plus. Cela fait onze jours. Achille le découvre à ses genoux, le relève avec stupeur. Pendant un instant, protégés par le sommeil de toute une armée, deux êtres se regardent. Rien ne les rattache plus aux lois extérieures, aux haines apprises. Ils inventent un moment qui n’est qu’à eux, fait d’admiration et de larmes.
Des siècles de fureur machinale se précipitent dans leurs regards brûlés, et s’éteignent : en eux, l’espèce se reconnaît. Ils se taisent, se regardent, mangent, dorment. Leur insignifiance commune représente l’exact contrepoids de tout le tumulte qui l’a précédée.
Conçu avec la collaboration de l’Ircam, ce spectacle-performance explorant les possibilités scénographiques du son s’inscrit dans les modules d’expérimentation In Vivo présentés lors du festival et académie ManiFeste-2018.

D’après la traduction d’Homère par Frédéric Mugler, éditions Babel – actes Sud
conception, mise en scène et scénographie : Daniel Jeanneteau
musique : Chia Hui Chen et Stanislav Makovsky
lumière : Yves Godin
réalisation informatique musicale Ircam : Augustin Muller
ingénieur du son Ircam Clément Cerles
collaborateur artistique à la mise en scène : Thibault Lac

avec Thibault Lac, Axel Bogousslavsky,, Thomas Cabel et la voix de Laurent Poitrenaux

coproduction Ircam-Centre Pompidou, T2G – Théâtre de Gennevilliers.
avec le soutien du réseau Interfaces, subventionné par le programme Europe Créative de l’Union européenne.

une première version de ce spectacle a été crée en septembre 2014 aux Subsistances à Lyon, dans le cadre de la Biennale de la danse

Daniel Jeanneteau

Après des études à Strasbourg aux Arts Décoratifs et à l’École du TNS, il rencontre le metteur en scène Claude Régy dont il conçoit les scénographies pendant une quinzaine d’années. Il travaille également avec de nombreux metteurs en scène et chorégraphes (Catherine Diverrès, Jean-Claude Gallotta, Alain Ollivier, Nicolas Leriche, Jean-Baptiste Sastre, Trisha Brown, Jean-François Sivadier, Pascal Rambert…) Depuis 2001, et parallèlement à son travail de scénographe, il se consacre à la création de ses propres spectacles, en collaboration avec Marie-Christine Soma. (Racine, Strindberg, Boulgakov, Sarah Kane, Martin Crimp, Labiche, Daniel Keene, Anja Hilling, Tennessee Williams). Daniel Jeanneteau a dirigé le Studio-Théâtre de Vitry de 2008 à 2016. Il a pris la direction du T2G – théâtre de Gennevilliers en janvier 2017.

Entretien avec Daniel Jeanneteau
Propos recueillis par Cathy Bouvard lors de la création de la première version de l’Iliade aux Subsistances à Lyon, dans le cadre de la Biennale de la danse