LES BACCHANTES

EURIPIDE / BERNARD SOBEL

8-10 février 2019

Dernière pièce du poète Euripide, Les Bacchantes invite à réfléchir sur une question devenue centrale aujourd’hui : la définition de notre identité.

Les Bacchantes  est un grand texte sur le théâtre, la nature de l’illusion théâtrale et ses effets. Dionysos, le dieu du théâtre, le maître des illusions et des prodiges, en est le protagoniste principal. Aujourd’hui, dans un monde où la question identitaire est devenue centrale (qu’il s’agisse d’âge, de sexe, de position sociale, d’origine, de nature…), écoutons Dionysos qui s’affirme comme étant l’Autre, celui qui brouille les frontières entre le divin et l’humain, entre l’humain et le bestial, entre l’ici et l’ailleurs. Il est celui qui relie ce qui était séparé. Face au monde du même, du contrat et de la raison, il ouvre la possibilité de l’altérité, de l’imprévisible et de la folie. Cette invitation à penser ce qui nous épouvante, à ne pas céder à l’impuissance, nous est ici offerte par un vieux poète grec confiant dans les moyens d’un art qui sait allier intelligence et sentiment pour que surgissent du raisonnement l’émotion et du sensible la connaissance.

texte français Michèle Raoul-Davis
mise en scène Bernard Sobel en collaboration avec Michèle Raoul-Davis
collaborations artistiques Betsy Jolas, François Raffinot
assistant à la mise en scène Sylvain Martin
scénographie Jacqueline Bosson sur une idée originale de Lucio Fanti
costumes Elodie Madebos
Masque Erhard Stiefel
lumière Vincent Millet
Son Bernard Valléry
vidéo Florent Ruch et Tchili
avec Eric Castex, Salomé Dienis Meulien, Claude Guyonnet, Jean-Claude Jay, Matthieu Marie, Sylvain Martin, Vincent Minne, Tchili, Alexianne Torres  (distribution complémentaire en cours)

production Compagnie Bernard Sobel
avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et le soutien amical du Théâtre du Soleil
la compagnie Bernard Sobel est conventionnée par le Ministère de la Culture
et bénéficie du soutien de la Ville de Paris.
remerciements : Ariane Mnouchkine et toute l’équipe du Théâtre du Soleil, Odéon – Théâtre de l’Europe, T2G – Théâtre de Gennevilliers, Théâtre de la Ville, Atelier Devineau, Marie-Anne Hum.

plateau 1 et 2 – 1h30

vendredi 8 février – 20h 
samedi 9 février – 18h
dimanche 10 février – 16h

tarifs de 6€ à 24€

10€ pour tous avec le Pass T2G

AVANT / APRÈS

Bernard Sobel

Metteur en scène, directeur de la revue Théâtre/Public, réalisateur de télévision, il a dirigé le Centre Dramatique National de Gennevilliers pendant 40 ans et réalisé plus de quatrevingt-dix spectacles. Puisant dans des  répertoires très divers et révélant souvent des auteurs peu connus en France, il a mis en scène aussi bien Shakespeare, Molière, Claudel que de nombreux auteurs allemands et russes, Lessing, Kleist, Büchner, Lenz, Grabbe, Brecht, Müller, Babel, Ostrovski, Volokhov, mais aussi Genet, Beckett ou encore Foreman et Kane… Il a dirigé Maria Casarès, Philippe Clévenot, Daniel Znyk, Anne Alvaro, Denis Lavant, Pascal Bongard, Charles Berling, Sandrine  Bonnaire… Bernard Sobel est Commandeur des Arts et des Lettres, Officier de la Légion d’Honneur et titulaire de la médaille Goethe.