LONGUEUR D'ONDES

PAUL COX / BÉRANGÈRE VANTUSSO

du 24 au 28 janvier en tournée dans la ville

S’inspirant d’une forme particulière du théâtre japonais, Bérangère Vantusso nous fait revivre les grandes heures de Lorraine Cœur d’Acier, radio libre française, créée en 1979 en pleine crise de la sidérurgie.

Le Kamishibaï, que l’on peut traduire par « pièce de théâtre sur papier », est une forme très populaire au Japon. Il s’agit de raconter une histoire en faisant défiler de grandes feuilles de dessin dans un castelet. Bérangère Vantusso, en partenariat avec Paul Cox pour les réalisations graphiques, a choisi ce mode d’expression pour restituer l’aventure exemplaire d’une des premières radios libres française, Radio Lorraine Cœur d’Acier. Tout commence en 1979, à Longwy, sur fond de crise de la sidérurgie. Lorraine Cœur d’Acier se voulait le portevoix du combat des ouvriers dont les emplois étaient menacés. Mais au-delà de cette lutte, la radio devient un espace de libre expression, dont l’esprit d’insubordination rappelle, selon Bérangère Vantusso, ce qui s’est passé en 2016 avec Nuit Debout. Associant dessins originaux et sons d’archives, elle raconte l’aventure éphémère de cette radio et montre en parallèle comment cette expérience d’insoumission nous dit aussi quelque chose de la jeunesse d’aujourd’hui.

mise en scène Bérangère Vantusso
mise en images Paul Cox
avec Hugues de La Salle et Marie-France Roland
collaboration artistique Guillaume Gilliet
lumière Jean-Yves Courcoux
scénographie Cerise Guyon
costumes Sarah Bartesaghi Gallo
son Mélanie Péclat
régie Thomas Clément

production déléguée Cie Troix-Six-Trente
coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines- CDN, Studio-Théâtre de Vitry, Théâtre Olympia – CDN de Tours
avec le soutien du T2G – Théâtre de Gennevilliers
avec l’aide à la création et à la diffusion de la SPEDIDAM

spectacle créé le 17 janvier 2018 au lycée Galilée de Gennevilliers dans le cadre d’Odyssées en Yvelines 2018

plateau 2 – 1h

Jeudi 24 janvier à 12h15 –  Maison du développement culturel
Réserver : dominique.hermann@ville-gennevilliers.fr – 01 40 85 64 50

Vendredi 25 janvier à 19h – Espace culturel et social Grésillons
Réserver : cecile.rot@ville-gennevilliers.fr – 01 40 85 60 30

Samedi 26 janvier à 19h – Espace jeunesse Nelson-Mandela
Réserver : vanessa.debaut@ville-gennevilliers.fr – 01 40 85 49 94

Dimanche 27 à 16h et lundi 28 janvier à 20h au T2G
Réserver : billetterie@tgcdn.com – 01 41 32 26 26

Spectacle gratuit pour les gennevillois – sur réservation

Bérangère Vantusso

Formée au CDN de Nancy, Bérangère Vantusso découvre la marionnette en 1998. Elle reconnait d’emblée dans cet art le point crucial de son questionnement quant à l’incarnation et à la prise de parole scéniques. En 1999, elle crée la compagnie trois-six-trente, croisant marionnettes, acteurs et compositions sonores. Elle met notamment en scène Violet de Jon Fosse, Les Aveugles de Maeterlinck, Le Rêve d’Anna d’Eddy Pallaro. Elle a créé L’institut Benjamenta d’après Robert Walser au 70e Festival d’Avignon.  Elle est membre de l’Ensemble artistique du CDN de Sartrouville, du Théâtre du Nord à Lille et du Centre dramatique régional de Tours. Depuis janvier 2017, elle est également directrice artistique du Studio-Théâtre de Vitry.

Paul Cox

Né à Paris en 1959, Paul Cox est peintre, graphiste, scénographe, illustrateur et auteur de livres pour enfants. Il a dessiné les affiches et identités visuelles de l’Opéra de Nancy, du Grand Théâtre de Genève, du Théâtre Dijon-Bourgogne et du Théâtre du Nord. Il est l’auteur de nombreux livres pour enfants, dont AnimauxHistoire de l’art, Ces nains portent quoi???????. Il travaille aussi pour la scène et a notamment conçu les décors et costumes pour des chorégraphies de Benjamin Millepied. Le Centre Pompidou expose en 2005 son Jeu de Construction; il crée Exposition à faire soi-même pour le 104 en 2008, Plans pour le Frac Bourgogne en 2013 et Aire de Jeu pour Fotokino
en 2015. Paul Cox a entrepris la publication périodique de l’ensemble de son travail sous forme de livre, dont le premier tome, Coxcodex 1, est paru en 2004 aux éditions du Seuil.